C ART 60 - Au diable la culpabilité

Publié le par Blanche

C ART 60 - Au diable la culpabilité

Quand J’ai lu ce livre «  Au diable la culpabilité « dont le titre au départ m’a interpellé , je dois dire que la lecture ne m’a point laisser indifférente.

Il est question de cette culpabilité dite « morbide « sans faute commise ,  qui apparaît dans des situations où nous croyons finalement rendre les autres malheureux 😞. 

Comme Si nous étions assez puissants au point d’ être  responsables du bonheur des autres? 

Le bonheur c’est avant tout une disposition intérieure , ce n’est pas la situation en elle même ou les actions des autres qui me rendent malheureuse mais l'interprétation  que j’en fait à travers mes propres filtres émotionnels, mes croyances.

Quand je prends conscience que je n’ai aucun pouvoir sur les autres, aucun pouvoir sur leur choix, quand je deviens capable d’accepter le libre arbitre de chacun , leur libre décision de faire ou ne pas faire , je me libère d’une quelconque responsabilité, comme une forme de lâcher prise qui me déconditionne de la culpabilité.

Finalement se sentir responsable d’autrui, c’est lui enlever son pouvoir de décision. C’est nier son libre arbitre.

Le dictionnaire dIt : 

CULPABILISER = RENDRE RESPONSABLE  

En rendant l’autre responsable de nos décisions ou indécisions, nous œuvrons dans la victimisation , nous nous déresponsabilisons.

 

 

 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article