LP art 56 - Pensouillard ?

Publié le par Blanche

LP art 56 - Pensouillard ?

Mais qu’est ce que c’est que « Ce pensouillard dans ma tête qui pensouille tte la journée des pensouillures «  Dr S.Maquis

J’ai bcp aimé son livre qui a le mérite d’être simple et concret.

A bien y penser dès le matin dans ma douche j’amène bien svt tout le bureau avec moi, je cogite à ma journée, à ce que je dois faire, dire... Alors que je pourrais tout simplement me doucher en sifflotant et en prenant plaisir pendant ces qq  instants pour sentir l’eau chaude sur mon  corps et me détendre, qq minutes seulement avt le grand saut dans ma vie professionnelle.

Ce tapage mental nous empêche de lâcher prise, revivre hier, anticiper le futur, interpréter les événements pour garder le contrôle, pour avoir l’illusion de se sentir protégé... Ça ne veut pas dire que je ne dois pas prévoir mon planning de la journée, mais qu’il y a un moment pour tout, et que je peux très bien par exemple planifier mes tâches en prenant un moment le temps de mon café. A savoir nous générons 60 000 pensées par jour , 95% sont les mêmes que la veille et 80% sont négatives ! Nous dit-on

Qd il se produit un événement notre mental interprète l’événement en utilisant notre propre filtre émotionnel en fonction de notre histoire de vie, la pensée qui en découle va générer une émotion : joie, peur, tristesse, colère, angoisse..... Nos émotions vont influencer notre comportement.

Comprenant ce processus, n’est il pas plus raisonnable de commencer par accepter nos émotions, nos difficultés , notre responsabilité pour revenir »maître de nos destins « 

Certes il est plus facile de juger et de critiquer que d’accepter chaque événement tel qu’il EST, sans vouloir le modifier à ma guise . « Suis je tout puissant à ce point ! Est ce simplement un leurre !

A travers une prise de conscience , pouvons nous apprendre à ne plus comparer,  juger, observons plutôt nos RÉACTIONS, sentiments, émotions, accueillons d’abord ce qui nous appartiens, même s’il c’est parfois désagréable.

LE  changement est là chose la plus difficile à accepter, nous aimons la stabilité et la sécurité car elles nous paraissent contrôlables.

N’ayons pas peur d’une remise en questions  pour avancer avec nous-mêmes.

 C’est le début pour apprendre à gérer notre outil à penser et c’est à la portée de nos belles têtes pensantes.

Bien à vous😉

 

 

 

 

 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article