LP54- Le corps dans le lâcher prise

Publié le par mblanche1

Il y a deux choix dans la vie : accepter les choses telles qu’elles sont, ou accepter la responsabilité de les changer.
Dénis Waltley

Les beaux proverbes

Comme nous  avons pu lire dans les articles précédents le lâcher prise commence par une prise de conscience, mais parfois ça coince !😑

Alors je peux m’aider à travers mon corps. On le sait bien aujourd’hui quand je fais du bien à mon corps, je fais du bien à ma tête . Nous pouvons le constater quand nous faisons du sport, du hammam, de la marche, combien nous nous sentons bien et détendu physiquement et du coup psychologiquement .

Et inversement lorsque je fais du bien à ma tête et bien je fais du bien à mon corps, en exemple quand nous jouons aux cartes, faisons des mots croisés, nous nous sentons idem détendus psychologiquement et du coup physiquement. Le corps et l’esprit sont bien liés, nous ne sommes  pas qu’une tête pensante dans une mécanique corporelle, comme l’on serait tenté de le croire à travers la médecine classique, qui a souvent dissociée corps et esprit, aurais je envie de souligner !

Quand nous ruminons, quand nos pensées sabotent notre moral, notre corps le ressent, il se contracte, se raidit. Au contraire lorsque nous sommes enjoués, notre corps est détendu. Alors à travers la lecture de notre corps, nous avons accès à notre thermomètre pour savoir si nous sommes bien avec nous mêmes.

Le corps ne nous ment jamais, il nous envoie des messages, apprenons à l’écouter.

Pour cela commençons à lui consacrer qq minutes , c’est à la portée de tout le monde, faisons le tour du proprio en commençant par la lecture de notre ressenti en partant des pieds , en passant par les jambes, le ventre, les épaules, le thorax jusqu’à là nuque pour terminer par le crâne. Aidons nous de notre inspiration longue et profonde,  puis expirons lentement, très lentementttt. A notre rythme, c’est une relation de soi à soi.

N’oublions pas que notre corps est notre patrimoine,nous en sommes propriétaire et de plus c’est  le seul endroit où je suis obligé d’habiter.

Une sensation de calme va prendre immédiatement place. Poursuivons inspirations et expirations de plus en plus calmement et profondément. Si une partie du corps est plus tendue, observons celle ci essayons d’y mettre  des mots comme par exemple j’ai mal à la tête, ce peut être éclairant pour comprendre  ce qui me prend la tête....

Ce petit exercice peut se faire facilement en 5mn , il va me permettre de prendre du recul, il va me libérer des émotions négatives et m’ouvrir la porte du lâcher prise pour continuer le mouvement... 

J’aime bien cette phrase qui dit que : « notre corps sert de pont pour faciliter le passage entre la vie extérieure et intérieure « .

Je finirais ce chapitre en disant « il ne sert à rien de s’agacer, c’est de l’énergie gaspillée  et en l´occurence ici c’est de mon énergie dont il est question, donc de mon corps qui n’appartient qu’ à moi...

A suivre....💁

 

 

https://www.instagram.com/p/Bpky-gNF31W/

mateteetmoi.com

articles sur lâcher prise

LP54- Le corps dans le lâcher prise
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article