Art 38 - Psychologie des regrets

Publié le par Blanche

Agir ou ne pas agir?  Que risque t'on de regretter ?

Sur notre lit de fin nos plus grands regrets proviendraient de ce que l'on n'a pas fait, de nos intentions d'action  non  concrétisées, alors que dans l'immédiateté nous regrettons parfois les choses que nous avons faites et nos actions qui ont échouées  .

Ces regrets d'action sont davantage associés à des émotions comme la colère 😡,la honte,culpabilité, frustration, alors que les regrets d'inaction induisent des émotions plus discrètes comme se sentir mélancolique, nostalgique, désabusé 😐 Et ces dernières sont plus durables dans le temps.

Logique sans le premier cas je regrette une réalité de ce que j'ai fait et dans le second cas dans je regrette une virtualité de ce que j'aurais pu faire  et ce que cela aurait permis....

Il est utile de se libérer de la peur obsédante de faire le mauvais choix, de tte façon on sait seulement après avoir fait son choix  si il était judicieux ou non.Il devient judicieux à partir de ce que j'en fais et ce que j'en pense , ce qui risque  finalement de le rendre bon ou mauvais...

Cependant quoi qu'il en soit Tte expérience de vie est une occasion d'apprentissage  ...Donc d'évolution personnelle ...

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article