Art 35- Il ne faut pas confondre jugement, critique et feed back!

Publié le par Blanche

Comme  nous l'avons écrit en 1er chapitre juger quelqu'un c'est se permettre d'affirmer qu'une chose est ou n'est pas , c'est évaluer selon ses propres filtres de valeurs et de croyances , le jugement est souvent marqué par une forme d'intolérance à la différence et la personne peut manquer de bienveillance , c'est l'ego qui se gargarise , aurais je envie d'ajouter... en émettant un jugement de celui qui sait  sur ce qui est  bien ou pas bien ,condamnant ainsi bien souvent l'autre...

La critique au sens utilisé ici c'est la capacité à analyser, comparer, examiner en détail pour y amener un point de vue rationnel, d'ailleurs quand on parle des journalistes on fait souvent référence à leur capacité de critiquer pour nous dévoiler la réalité des faits...on n'emploie pas ce mot  ici dans ces articles ,  au sens du franc parler qui considère la critique comme le fait de désapprouver quelqu'un dans son dos....

Maintenant revenons à notre fameux feed back qui sert de retour dans une situation donnée,en répondant à la question posée : comme j'étais ? C'était bien ? C'est une demande d'évaluation pour pouvoir progresser .

Seules les réactions au feed back varient selon les profils d'estime de soi!

Faire  un bon usage du feed-back c'est ne plus avoir peur de déplaire mais en sachant écouter et comprendre pourquoi nous déplaisons .

Etre ouvert au feed back c'est écouter , non obéir. C'est faire le tri , sans tout prendre pour valeur absolue...

Il me semblait utile de faire cette aparté.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article