Art 33 - L'action sereine sans la pression

Publié le par Blanche

Certes dans l'action on peut s'accomplir et même si l'on échoue  qd on a une bonne estime de soi , dans l'échec on apprend tjs quelque chose.

Mais si l'estime de soi est plus faible on peut se sentir Juger au travers cet échec et la situation devient douloureuse.Au point parfois de ne plus vouloir entrer dans l'action et rester spectateur de sa vie...

Qu'avant l'action l'on soit  tourmenté c'est ce que l'on nomme "l'anxiété d'anticipation "nous dit l'auteur.

Cependant s'inquiéter n'empêche pas de réussir, j'ai même envie de rajouter on peut faire des choses avec la peur...

Pdt l'action si je reste inquiète, obsédée par la peur de l'échec, je n'arrive pas à m'oublier, je reste fixée sur moi, sur ma crainte alors la performance risque d'en souffrir, avec un moindre plaisir induit par l'action conduite.

Apres l'action , même après la réussite de celle ci , la faible estime de soi peut entraîner des angoisses anticipées pour la prochaine performance...

Alors Il est bon de multiplier  les actions pour banaliser la peur de l'action et des résultats de l'action.

Restons dans l'action flexible et sachons nous arrêter qd l'action devient toxique au point de nous emprisonner , sachons se donner des droits  tels que :

  1. le droit de se tromper
  2. le droit de s'arrêter 
  3. Le droit de changer d'avis
  4. le droit de décevoir 
  5. le droit d'arriver à un résultat imparfait

Ne nous entêtons pas sur le fait "de ne jamais revenir sur sa parole ou décision"

Le perfectionnisme rigide est un ennemi de l'estime de soi

Restons dans l'action sans la pression. Restons présents dans tous nos actes, dans ce que nous faisons, pas seulement pour réussir ou obtenir un résultat mais agir pour l'action elle même, tout simplement.

Certainement plus facile à dire qu'à faire dans notre société de compétition, société de l'avoir, du paraître, mais la prise de conscience de ce fonctionnement est déjà un pas vers le mieux êtsre ai-je envie d rajouter.

 

 

 

 

 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article