Art 9 - "Cesse de te faire du mal" dit l'auteur

Publié le par Blanche

 "Je saurai jamais pourquoi je me détestais autant… Ni pourquoi il m'aura fallu atteindre le seuil de la vieillesse, alors qu'il est bien trop tard, pour reconnaître que c'était une erreur. " F Mitterrand

 La lutte contre les émotions et les pensées négatives de l'estime de soi ne doit pas  être une lutte contre soi-même. 

Il existe différents degrés du mauvais rapport à soi :

  1.  Ne jamais se gratifier, ni reconnaître ses avancées et ses progrès , le doute et l'insatisfaction sont chroniques
  2. auto dévalorisation intime : se critiquer 
  3.  Auto agressivité :  psychique comme s'insulter , ou physique comme envie de se frapper et parfois s'en prendre aux objets sous la main.
  4.  Conduite d'échec (auto sabotage) exemple de pas se préparer pour un examen

 Cette détestation de soi est fréquentes chez ceux qui n'ont pas été aimé, qui ont été carencé en affection dès leur jeune âge . Ou aussi parce qu'on est victime de ses idéaux : c'est  la déception de soi qui nous rend violent envers nous. On est prêt  à s'accepter que parfait .

Cherchons nous à nous punir ou voudrions nous changer ? En psychologie on sait depuis fort longtemps que la punition n'est pas un outil pédagogique,Elle sert juste éventuellement au maintien de l'ordre.

Blanche dit : temps d'arrêt sur image pour une prise de conscience de mon fonctionnement , j'aurai envie de dire plutôt dysfonctionnement . La prise de conscience est nécessaire pour s'ouvrir au changement ...                          Et nous comprenons ici combien un peu de bienveillance envers soi même est nécessaire pour ne plus s'autoflageller ...

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article